Restitution d’atelier, work in progress

Créée en 2010 par le chorégraphe Lassina Kone, l’association DON SEN FOLO a pour but d’initier et de promouvoir des projets culturels autour de différentes formes d’art : les danses, les musiques, les contes africains. Egalement, par la mise en place d’une politique culturelle de proximité et accessible à tous, Don Sen Folo œuvre à l’amélioration de la qualité de vie des habitants du quartier où siège l’association.

Le projet « Identité – Danse – Racine » a pour dessein de faire connaître aux jeunes danseurs chorégraphe du pays les danses traditionnelles des différentes régions du Mali afin de permettre une mise en commun des savoirs et d’assurer une pérennité du patrimoine culturelle. De ce fait, cette formation a pour objectif d’ouvrir un dialogue social par la danse entre jeunes artistes appartenant aux différentes cultures du pays. Le pari : permettre à la jeunesse de mener une réflexion sur leur histoire commune et leurs différences culturelles en leur donnant la possibilité de concevoir ensemble une vision partager de l’avenir.

Ces jeunes danseurs chorégraphes venus de Kayes, Koulikoro, Ségou, Sikasso, Mopti, Gao, Tombouctou, Kidal et de Bamako partageront un moment très personnel : l’exploration mutuelle de l’identité de l’Autre inscrite dans le corps. Ils seront accompagnés du chorégraphe togolais Raouf Tchankondo dont la démarche artistique est de tisser des liens entre patrimoine et invention. Cette restitution sera également rythmée par la musique de Sékou Dembélé et Mohamed Kant, deux musiciens multi-instrumentistes qui pratiquent notamment le djembé, le dundun et le balafon.

ENTREE LIBRE