De Francis Ford Coppola (E-U, 1992 – 130’)
 
Une réécriture intéressante de l’histoire de Dracula avec un vampire passionné et amoureux. Le film est assez foisonnant et rempli de leçons de mise en scène. En conclusion, ce film montre à quel point, partant d’une même histoire bien calibrée et efficace, les films en résultant peuvent être aussi différents, en fonction des époques, des genres, des moyens et des publics.
ENTREE LIBRE